TAC#4 : AI x Feminism, Muzeum Susch Disputaziune #2, 2018

Conférence « AI x Feminism, a mixed feeling thought experiment », 2018

 

Images : programme de la conférence et photomontages utilisés dans la conférence

Programme de la conférence sur le site du Muzeum Susch.

 

Cette conférence fait partie du lab « Vers des Cosmologies Alien, prospective d’une refondation anthropologique », développé par RBW depuis 2017

 

 

A l’occasion de sa deuxième Disputaziune, Le Musée de Susch (à proximité de Davos en Suisse) a invité RBW à présenter d’une part sa démarche d’artiste et sa plateforme de recherche prospective LIID Future Lab, et d’autre part ses recherches sur le futur de l’IA et les cosmologies alien, prises sous le prisme du genre.

La conférence comprend des éléments issus d’ateliers de design fiction sur le futur de l’IA menés avec des étudiants de l’école de design Duperré à Paris et avec des chercheurs du Laboratoire Forecast, de l’Ecole Paris Tech en 2018.

 

 

 

A propos du lab

 

Vers des Cosmologies Alien, prospective d’une refondation anthropologique à l’ère de l’Anthropocène de l’IA et de la Post-Vérité

 

 

Ce lab est né en 2017 d’une première recherche prospective sur les enjeux de l’IA montrant combien elle touche à tous les domaines de l’existence et des modes de vie, depuis la sphère intime jusqu’aux grands enjeux planétaires, ou encore à la fabrique de la vérité comme des croyances. L’IA convoque de nouvelles visions et philosophies du monde et de l’avenir, ce que les anthropologues appellent des cosmologies.  Notre démarche étant prospective, nous associons le concept de cosmologie à la notion de design de mondes futurs vers lesquels tendre (ou pas). Ces enjeux prospectifs résolument spectraux rejoignent ceux de l’Anthropocène qui demande de repenser l’ancrage terrestre et la condition humaine dans son ensemble.

Dans ce paradigme « post-humain » (post-anthropocentrique et post-humaniste), l’alien est autant l’IA que le non-humain, les nouvelles formes de vie ou même l’humain dont le corps est toujours plus manipulé et dont la conscience reste un mystère, et plus généralement l’inconnu, l’incertain et l’avenir avec lesquels nous devons vivre sans pouvoir les maîtriser.

 

Le lab a ainsi pour vocation d’ouvrir des horizons futurs et d’explorer comment concevoir de nouveaux mondes futurs adressant ces très nombreux défis et la complexité d’une réflexion prospective hybride, multi-dimensionnelle et infinie.  Dans ce lab, la recherche artistique, plus libre et audacieuse, permettant de réfléchir par l’image, la forme, la fiction et la théorie-fiction, voire la performance, vient dialoguer avec la recherche prospective plus systémique, méthodologique et rationalisée.

 

L’objectif du lab est d’innover à la croisée de ces deux polarités de l’art et du futur, à commencer par la construction de cartographies conceptuelles, autant artistiques qu’heuristiques.

 

Le lab comprend depuis 2017 une série d’épisodes de recherche plus ou moins long, menés dans des contextes artistiques et/ou académiques, et prenant la forme de diagrammes conceptuels, recherche picturale, moodboards, installations, ateliers, future camp, conférences, publications et exposition.

Catégorie
Conference, Photomontages